Jeff Brown, l’homme au coeur économico-spirituel

Logo farandole blogs art de la vie

Cet article est publié dans le cadre de la farandole du groupe

de blogueurs “L’art de la vie” sur le thème de “donner et recevoir “

 

 

 

je donne, tu reçois, tu donnes

Université soulshaping, un pont entre les Hommes

Un pont entre les Hommes

 

Jeff Brown ouvre les portes de l’Université qui forme les âmes
(Soulshaping University)
et pose son coeur dans un modèle économico-spirituel de fonctionnement.

La philosophie du “donne ce que tu peux”

La conviction que chaque être humain vient au monde avec un but sacré, unique raison de sa naissance, est la pierre angulaire de l’Université Soulshaping, l’université qui forme les âmes (Amecréation). Nous ne sommes pas le fruit du hasard, ni des concentrations de poussière, ni des touristes accidentels. Nous sommes divinement inspirés, destinés, essentiels à cette danse de l’imagination sacrée.

Même si l’idylle principale se joue avec notre propre âme, c’est l’expérience collective qui donne naissance aux leçons essentielles. Chaque scénario d’âme est un trésor caché, essentiel à la progression de l’âme collective. Si nous sortons de la piste de danse, nous retardons aussi les leçons des autres. Chacun d’entre nous, sans exception, doit grandir et devenir complet pour que la collectivité puisse réaliser sa splendeur

De ce point de vue, il est important que nous garantissions à chaque âme la possibilité de guérir ses blessures et de réaliser son but sacré, peu importe sa situation économique. Dans un monde où nous avons mis sur un piédestal nos outils qui servent à une expansion matérielle – armure égoique, pouvoir économique, adaptations et déguisements – nous avons perdu de vue notre nature authentique et interdépendante. Le fait de mettre l’accent sur la croissance matérielle devait nous permettre de couvrir nos besoins vitaux et nous rassembler. Cela ne devait pas conduire à créer une réalité déséquilibrée, dans laquelle le petit nombre d’êtres qui ont un pouvoir économique, peuvent explorer à volonté leur dessein, tandis que la plus grande partie de l’humanité est reléguée à un mode d’être en survie. C’est de la pure folie. Nous devons opérer le changement maintenant, avant qu’il ne soit trop tard. Nous devons changer d’objectif et remplacer le zoom sur soi par un grand angle qui contient toute l’humanité. Non pas chaque humain pour lui-même, mais chaque Homme pour l’humanité.

A partir du cœur, l’Université Soulshaping, devient l’université de celui, de celle qui « donne ce que tu peux». Chaque cours que nous allons créer sera proposé à un prix fixe à respecter par les personnes qui peuvent se permettre de payer. D’autres possibilités de paiement sont offertes aux personnes qui se trouvent dans des turbulences économiques. Tout ce que je demande, est que chacun, chacune, paie en étant honnête par rapport à ce qu’il/elle peut payer, de manière à ce que nous puissions faciliter et élargir le soutien aux personnes qui ne peuvent absolument pas payer.

Par exemple, pour notre premier cours, nous avons établi une gamme de prix allant de 39 à 149 dollars canadiens, selon votre situation économique. En complément, les personnes qui peuvent payer plus, sont invitées à le faire par la suite, après avoir payé le montant minimum demandé. Nous vous faisons confiance et nous vous donnerons le cours dès que le premier paiement a été versé. Vous pourrez ensuite faire des dons, à votre rythme, jusqu’à ce que ce que vous ayez atteint le montant que vous vous êtes fixé.

C’est singulier et ironique que nous ne puissions pas être florissants au plan économique tant que nous n’avons pas trouvé notre but divin et qu’il est difficile d’explorer et d’identifier notre chemin lorsque nous ne pouvons pas nous permettre d’étudier ni d’essayer plusieurs voies de possibilité. Ce sont souvent les personnes qui abritent une voie profonde à l’intérieur d’elles-mêmes, qui ont les plus grandes difficultés à faire face au monde économique, car elles n’arrivent pas à s’adapter à la nature inauthentique de la place de marché. Je m’efforce de créer une structure qui fait participer chaque membre de l’humanité.

Je vous donne, vous recevez, vous donnez à votre tour

Et vous Jeff Brown, en tant que créateur de cette Université, que recevez vous ?

“Cette philosophie reflète complètement ma vision de l’expansion collective, la croyance que nous ne grandissons jamais en étant seul, la croyance que nous devons tous traverser le pont ensemble si nous voulons réellement ancrer l’humanité dans le cœur. Cette philosophie est directement liée à ma philosophie de vie, le fait de la mettre au monde sous cette forme me permet de réaliser une partie de mon but sacré : être au service des autres.”

 

Vous pouvez découvrir tous les autres articles du groupe Art de Vie sur le blog de Michèle Montagnon, sur le chemin de soi,  en cliquant sur ce lien.


Commentaire

Jeff Brown, l’homme au coeur économico-spirituel — 7 commentaires

  1. Bonjour Emmanuelle,
    Encore une fois, un texte inspirant de Jeff Brow !
    Une petite réserve sur le paiement laissé au bon vouloir des personnes. L’assistanat est devenu tellement important que beaucoup l’exigent sans reconnaissance, comme un dû et sans faire l’effort de vraiment trouver leur voie pour augmenter leurs possibilités.
    Cela peut être une solution de facilité.
    Chercher des moyens de paiement au contraire pour évoluer, crée une énergie de « décristallisation » du sortilège dans lequel on est enfermé (armure égoïque). Se sortir d’une situation demande une volonté de s’en sortir que personne ne peut avoir à notre place et cette énergie fait venir des « chances », des « grâces » divines ou cosmiques, comme on veut.
    Mais bon, ce que propose Jeff Brown peut aussi être considéré comme une grâce… tout cela est « discutable » et plein de nuances.
    Je veux dire aussi que ceux qui à un moment n’ont pas le « pouvoir économique » ont certainement au moins un autre pouvoir et c’est celui-là qu’ils doivent mettre en avant et matérialiser…pour qu’il n’existe pas que le pouvoir économique justement. Il se transformera éventuellement en pouvoir économique. le pouvoir économique est un effet de levier ni plus ni moins.

    ccest ce que j’ai voulu dire d’ailleurs dans mon dernier article sur le donner/recevoir.
    Chacun peut faire don de quelque chose et je crois que c’est ce que la vie attend pour retrouver l’équilibre. Oui c’est le pouvoir de l’ex nihilo, à partir de rien de visible…
    Dieu qui intervient depuis l’infini des possibles, dans le temporel.
    Le déséquilibre vient du fait, à mon avis que le levier financier n’a pas toujours le bon appui. Alors il s’écroule. Il faut un appui solide de valeurs vitales

    merci pour cette traduction Emmanuelle
    Elisandre

    Elisandre
    Elisandre (le Royaume Amoureux) Articles récents..Comment repenser « notre » prospérité ?My Profile

    • Bonjour Elisandre,

      Je suis très surprise que tu invoques l’assistanat à la lecture de la philosophie de Jeff Brown. Je ne m’attendais pas à ce type de réaction.

      Je ne peux bien entendu pas répondre à toutes tes remarques à sa place en revanche je peux te donner des éléments de réponse, ayant suivi toute sa démarche. J’avais moi-même publié ma philosophie financière sur mon blog formationquantique.com avant lui : http://formationquantique.com/audio-video/ et http://formationquantique.com/charte-biofeedback/. Je lui avais fait part de mes expériences, et il avait lui aussi lancé le débat sur Facebook.

      Au passage, le pire des assistanats que je connaisse en France est celui de la carte vitale, qui conduit les gens vers la mort plutôt que vers la renaissance pour le plus grand profit de certains.

      L’assistanat pour un Nord-américain, qui a grandi en tant que fils aîné dans la tradition juive et dans une famille pauvre, n’est pas une valeur. Il a très jeune été obligé de faire du porte à porte la nuit, dans le grand froid pour vendre des fenêtres. Il a toujours son business aujourd’hui, dont il vit.
      Son approche, demande a chacun de faire un effort en fonction de la situation dans laquelle il se trouve. Il y a un montant plancher qui est fixé. Relis bien…..A l’heure actuelle, il peut être très difficile pour certaines personnes de rassembler 39 dollars pour investir dans un cours de développement personnel. Une fois les 39 dollars rassemblés, ils ouvrent une porte et peuvent déclencher un autre processus.

      Jeff Brown est favorable à un capitalisme conscient, un capitalisme qui inlcut chaque être humain en lui demandant de participer et non un capitalisme qui exclut. Le mode de financement de l’Université permet de n’exclure personne.

      Tu le dis bien, chacun fait don de quelque chose et un équilbre naturel se met en place, à partir du moment où des éléments ont soigné leur avidité.

      Quand à moi, personnellement j’ai ressenti beaucoup d’amour à la première lecture de son texte. Peut-être cette grâce que tu as mentionnée. C’est la raison pour laquelle j’ai associé ces mots « coeur », « économique » et « spirituel » sur la même ligne, dans le titre.

      Dans quelques temps nous verrons les résultats de cette philosophie.

      Bonne fin d’année à toi.

      Emmanuelle

      • Bonjour Emmanuelle !

        Je me doutais que tu allais être surprise. Crois moi j’ai bien étudié le sujet de l’argent (je te réponds aussi sur mon blog)
        Je ne dis pas que ce que fait Jeff Brown soit mauvais ; je le trouve discutable et à voir au cas par cas. Cela peut être une « grâce » pour certains et pour d’autres, une facilité de plus qui ne donnera rien car ils ne font aucun effort pour s’en sortir…et accrochent toutes les bonnes occasions, se font plaindre, reste dans un état de victime permanente.

        Moi par exemple dans ma pratique, je fais des « fleurs » à ceux qui se servent de leurs dons, leur créativité, proposent quelque chose. Il y a beaucoup de choses qui peuvent être « monnaie d’échange » et j’estime que le client potentiel doit négocier et être motivé sans cela je perds mon temps.

        L’argent n’est pas un mauvais système, tout depend de la façon dont on s’en sert.

        J’ai écrit un article sur « que l’argent disparaisse » ou comment on crée un sortilège et je crois que beaucoup de personnes, dans de bonnes intentions, on créé ce sortilège et perdent du pouvoir face à ceux qui ont des intentions douteuses; je suis pour retrouver le pouvoir de l’argent allié au pouvoir de l’amour pour être efficace. Il me semble que c’est dans le creuset de chaque intimité que cela se passe.

        Le développement perso ne sert à rien à ceux qui ‘ont pas une motivation suffisante et il n’est pas selon moi, bien sûr obligatoire pour « évoluer ».
        J’ai un regard assez global sur ce sujet. Je connais des gens qui font du développement perso ou spirituel et qui sont bien peu recommendables et d’autres qui ne savent même pas ce que c’est et qui sont vraiment humains, le coeur sur la main, qui ont un bon sens inné ou appris par leurs expériences.

        Voilà, c’est mon opinion et mon expérience et cela ne vaut qu’en tant que tel bien sûr ; Et il est bien normal de faire des expériences différentes, comme celle que fait Jeff Brown.

        J’ai sans doute la croyance que « je me fait flouer » et c’est donc ce qui m’est arrivé forcément ou bien j’ai cette idée que comme je l’ai écrit dans mon article Comment repenser notre prospérité, « Si tu as en main les ressources nécessaires pour faire ce que Dieu te demande, tu es dans la prospérité »

        L’argent est un miroir sur lequel on projette ce que l’on veut puisqu’il n’est rien, absolument rien; il prend forme avec les chiffres qui en témoignent. Je le vois un peu comme le pendant rigoureux de l’amour, l’obligation de rigueur pour s’accorder de l’amour et en accorder aux autres.

        Bien amicalement chère Emmanuelle
        Elisandre (le Royaume Amoureux) Articles récents..Comment repenser « notre » prospérité ?My Profile

  2. Bonjour Emmanuelle,

    Deux phrases m’interpellent particulièrement :
    « Je vous donne, vous recevez, vous donnez à votre tour »
    « Cette philosophie reflète complètement ma vision de l’expansion collective, la croyance que nous ne grandissons jamais en étant seul, la croyance que nous devons tous traverser le pont ensemble si nous voulons réellement ancrer l’humanité dans le cœur. »

    Voilà une philosophie qui est aussi la mienne et qui est à l’origine de ce sujet « donner et recevoir » que j’ai proposé pour notre farandole des blogs dans un esprit collaboratif. A chacun de savoir s’il a donné autant que ce qu’il aimerait recevoir !

    Joyeuses fêtes Emmanuelle et à bientôt,
    Michèle
    Michele Articles récents..Les secrets de l’art du « bon » cadeauMy Profile

    • Bonjour Michèle,

      Tu commentes la dernière partie qui m’est propre puisque j’ai conçu cet article pour qu’il puisse faire partie de la farandole. Le texte de Jeff aurait de toute façon été publié, mais de façon brute. Le sujet de la farandole m’a permis de le voir sous un autre angle et de lui donner de la valeur ajoutée.
      Je crois que cette phrase que tu soulignes « je vous donne, vous recevez, vous donnez à votre tour », résume ce que je vois et sens à 6 000 Km de cet homme. Il est dans cette dynamique. Lorsque je lui ai posé la question du recevoir pour lui, il a répondu en utilisant le mot « gifting » qui peut être pris au sens de ‘faire cadeau’. Je n’ai pas voulu le traduire ainsi car je sentais qu’il y avait autre chose derrière.

      Donc, je l’ai interrogé de nouveau et j’ai finalement écrit « réaliser une partie de mon but sacré : être au service des autres.” Michèle, pour l’instant dans les articles de la farandole que j’ai lus, je n’ai pas retrouvé cette notion.

      Bonnes fêtes de fin d’année à toi aussi

      Emmanuelle

  3. Bonjour Emmanuelle,

    J’ai conscience que mon âme cherche sa voie dans « donner et recevoir » mais aussi qu’elle se perd si ce n’est pas « en juste équilibre ».
    Je penses que douter de ses moyens financiers est avant tout du doute. Le doute c’est de la Peur. Je comprends ce que nous dit Elisandre.
    Je pense l’univers infiniment soutenant, qu’il faut oser faire le pas car le chemin est à tout le monde. Ce n’est donc pas en le prenant que je prive quelqu’un, ou encore, en ne le prenant pas qu’il y en à plus pour d’autre… C’est comme pour le Soleil!

    Alors merci pour ce lien avec Jeff Brown qui reçoit au moins autant qu’il donne pour Être présent ici pour celui qui aura trouvé sa trace…

    En présence et en paix.

    • Bonjour Christophe,

      Merci d’avoir pris le temps de découvrir Jeff Brown et son travail.

      En lien avec ses idées développées dans l’article, il est en train de mettre en place tout un mouvement solidaire, qu’il décrit comme du « capitalisme conscient ». Ce mouvement humain s’appelle Loveitforward. Cliquez ici pour voir la vidéo d’introduction.

      La vidéo est en anglais mais les images sont assez parlantes. Il envisage que ce système de distribution et mouvement soit à l’échelle mondiale.

      A un de ces jours pour la suite.

      Bien à vous

      Emmanuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge