La créativité : l’art du coeur

Cet article est publié dans le cadre de la farondole d’articles  initiée par
le groupe Art de vie et dont vous trouverez le résumé
sur le blog de Philippe Schell, le gourmet végétarien.

Jeff Brown est ravi de pouvoir participer à cette communion
de blogueurs francophones autour du thème de la Créativité.

 villas de Santorin : lieu de créativité pour Jeff Brown

 

J’ai accueilli avec plaisir cette initiative, sachant que Jeff Brown est une personne très créative. Il a écrit un livre et est en train d’en écrire trois autres. Il publie régulièrement des articles dans la presse nord-américaine. Il est le créateur de vidéos et il travaille actuellement à la finalisation d’un long métrage. Au quotidien, il anime son réseau social sur Facebook avec succès, ses fans raffolent de ses petites citations.

C’était donc une belle occasion pour moi de lui demander son avis et de pouvoir partager avec vous notre échange.

 

Emmanuelle Labat: Qu’est-ce que cela signifie pour vous « Créativité » ?

Jeff Brown : Pour moi la créativité est indissociable du Divin. C’est l’art au coeur de l’humanifestation divine. C’est la porte d’entrée vers l’essence. C’est la porte vers la vérité, le portail sincère vers le dessein sacré qui vit en moi. La créativité survient comme un désir, un besoin, une demande de m’exprimer et de m’unir au  Divin ensommeillé au centre de mon être. Lorsqu’elle se réveille, elle refuse d’abandonner la partie jusqu’à ce qu’elle lâche les brides de ma conscience. De ce point de vue, elle s’apparente à une splendeur chaotique, un regard impossible à stopper, qui est profond et s’aventure dans la puissance intérieure. Le divin attend, reposant dans le stylo de  l’écrivain, le pinceau de l’artiste, les pas du danseur. Lorsque nous écoutons complètement notre voix créative, nous co-créons avec Dieu.

Emmanuelle Labat: Très souvent les gens se plaignent de ne pas être créatifs. A votre avis d’où vient le manque de créativité ?

Jeff Brown : La meilleure façon d’être créatif(ve) est de dégager tout ce qui fait obstacle à notre expression personnelle, à savoir nos débris émotionnels, nos relations qui sont toujours source de conflit, nos tendances à se complaire dans la distraction de soi, la honte et la culpabilité. Lorsque nous nettoyons la toxicité et le doute de soi, la voie créative émerge naturellement, car elle est aussi naturelle que notre respiration. Si nous ne créons pas, nous sommes alors encore chargés à l’intérieur. Le canal est gelé et nous devons le faire fondre.

Emmanuelle Labat: Pouvez-vous me donner un exemple, un moment dans votre vie où vous avez été créatif ?

Jeff Brown : Au cours de ma vie, j’ai été créatif avec le langage, les mots. Mes moments les plus efficaces ont souvent eu lieu après avoir éliminé une couche de mon armure émotionnelle et physique. J’ai beaucoup écrit, tandis que j’étais assis sur mon tapis de yoga, en ouvrant les parties de moi encore coincées. J’ai aussi écrit après avoir vécu des libérations émotionnelles très fortes, qui se sont manifestées par des larmes et de la colère. Une fois de plus, en nettoyant le canal intérieur, un espace s’ouvre pour nous permettre la co-création avec le divin.

Emmanuelle Labat: Merci Jeff pour ce moment de co-créativité des deux parts de l’Atlantique.

Pour terminer, j’ai envie d’illustrer cet échange avec un court extrait de son livre “Soulshaping”.

Quelques jours plus tard je  m’envolais pour Santorin en Grèce et louais une maison troglodytique. La maison se trouvait à soixante-dix marches plus bas du village et était incrustée dans la falaise. Il faisait trop chaud pour remonter et j’ai donc décidé de m’asseoir sur la terrasse et d’écrire mon journal intime. Au début, je n’arrivais pas à trouver une voix bien vivante ou véritable. Sans doute que toutes ces années d’écriture forcée dans le cadre d’activités officielles m’avaient paralysé. Mais j’ai persisté et j’ai finalement trouvé cette voix qui était authentique. Laissant flotter le stylo sur le papier, je me fondais dans le flux d’un vaste univers.


Commentaire

La créativité : l’art du coeur — 14 commentaires

  1. Ping : Farandole sur La Créativité

  2. Si je comprends bien, Emmanuelle, la créativité est l’expression de la partie divine qui est en chacun de nous… Je serais assez d’accord avec cette idée. C’est en tous cas notre capacité, à chacun d’entre nous, d’utiliser nos talents et nous en avons tous…
    Superbe définition !

    • Bonjour Bernadette et Roy,

      Oui je pense que c’est ce que Jeff a voulu dire. La créativté est l’expression de la partie divine en nous.

      Et qui sait ce qui se passe dans le cerveau droit et dans le coeur de celui qui trie des dossiers de factures ! Il est peu être en train de co-créer ses rêves.

      Néanmoins, je pense qu’il faille nettoyer et ranger un peu, pour pouvoir faire de la place au fluide de la création.

      Emmanuelle

  3. Je suis entièrement d’accord lorsque Jeff Brown dit qu’il faut se « nettoyer » pour être créatif. Tout le monde l’est mais, c’est comme si les gens ne se rendaient pas compte. Qu

  4. Oups fausse manip. Je disais c’est comme si les gens ne se rendaient pas compte de leur pouvoir créatif parce que d’une certaine manière, à force d’accumuler des choses de l’extérieur (idées reçues,tâches, travail…) ils auraient oublié qu’ils le sont. On peut être autant créatif en triant des dossiers de facture que devant une toile blanche.

  5. Bonjour Emmanuelle
    « La créativité survient comme un désir, un besoin, une demande de m’exprimer et de m’unir au Divin ensommeillé au centre de mon être. Lorsqu’elle se réveille, elle refuse d’abandonner la partie jusqu’à ce qu’elle lâche les brides de ma conscience. De ce point de vue, elle s’apparente à une splendeur chaotique, un regard impossible à stopper… »

    ….voilà le Prince avec son désir qui traverse les broussailles pour rejoindre la Belle endormie
    …les broussailles sont ce qui gênait …les processus destructeurs, les encombrements…

    « le divin attend, reposant… » c’est la Belle qui attend…
    Les contes nous apprennent que ce monde du divin (ou monde de la fécondité dans le langage des contes), ne souhaite pas nous garder endormi trop longtemps car nous devons témoigner de son existence dans le monde ordinaire (tomber dans le temporel)

    Nous sommes réellement co-créateur car il a besoin de nous, comme nous avons besoin de lui.

    Elisandre

    Elisandre
    Un conte dit cela très bien : c’est Dame Holle

    • La belle fée Elisandre bonjour !

      Merci pour ce décryptage du texte de Jeff. Comme quoi il a bien intégré naturellement la philosophie de tes contes de fées. Peut-être est-il un prince dans ton Royaume Amoureux ? Malheureusement, pour l’instant ses connaissances du français sont endormies et l’empêchent d’aller lire les articles de ton blog.

      Je ne connais pas le conte Dame Holle.

      Merci de ton témoignage

      Emmanuelle

  6. Hello dame Quantique,

    L’imagination comme la créativité est un muscle qu’il faut entretenir.
    Tout le monde en est capable.
    Nous avons tous un cerveau droit et un cerveau gauche 😉

    Je partage l’avis de Jeff Brown : la créativité ne s’ouvre pas forcément comme si on tournait un robinet, il faut aussi l’humeur adéquate.

  7. Bonjour Emmanuelle,

    Merci pour cet article de Jeff Brown qui explique en peu de mots ce qu’est la créativité. En lisant l’article j »ai retrouvé l’idée générale que nous transmets Catherine Balance dans l’interview sur l’intuition (http://lescheminsdelintuition.com/etre-intuitif-par-catherine-balance/). On ne peut avoir accès à notre intuition/créativité sans avoir d’abord nettoyé d’abord nos scories du passé.

    Si un manque de confiance en soi (maque d’auto-estime) nous handicape dans la vie quotidienne il n’y a pas beaucoup de chance que l’on entende notre petite voix intérieure engluée dans nos problèmes émotionnels.

    Quant à moi le canal de l’intuition/création ne peut fonctionner que s’il est « nettoyé » et c’est pour cela que tellement de gens se plaignent de ne pas être créatifs (ce que j’ai dit moi-même pendant des décades). Mais ce « nettoyage » n’est pas toujours plaisant en réalité il l’est rarement alors beaucoup préfèrent rester englués et se couper de la partie d’eux-mêmes la plus pure et la plus sacrée plutôt que d’affronter le dragon.

    Merci à l’excellente traductrice que tu es et j’aimerais savoir si les livres de Jeff sont déjà traduits en français .

    • Bonjour Sylviane et Jean-Charles,

      Je vous remercie pour vos commentaires et de montrer que vous partagez les idées de Jeff.
      Hier, c’était son anniversaire, et je lui ai transmis le fait que des lecteurs français appréciaient ses idées et articles. Je pense que cela lui a fait chaud au coeur.

      Sylviane, tu as eu raison de donner le lien vers ton article, qui constitue une autre source d’informations pour les lecteurs à la recherche de solutions.

      Puisque Jean-Charles, parle du sujet cerveau gauche cerveau droit, je renvoie les lecteurs vers l’un de mes articles http://formationquantique.com/cerveau-gauche-et-cerveau-droit-je-retrouve-lequilibre/.

      Quant à la traductrice, elle a commencé tout le travail de terminologie autour du livre Soulshaping de Jeff. Il faudra patienter un peu avant que tout son travail créatif soit disponible en français. Pas à pas……et les lecteurs du blog seront tenus informés.

      A bientôt

      Emmanuelle

  8. Je ne connaissais pas du tout l’auteur, provenant d’un domaine et monde quelque peu différent.

    En lisant cet article, j’ai tout de suite fait un lien avec le domaine de la relaxation, ou de l’hypnose, où l’on essayé de retrouver son soi profond dénué de tous les obstacles néfastes à notre bien être ( ici notre créativité)
    farid Articles récents..Muscler les fessiers rapidement (1ère partie)My Profile

    • Bonjour Farid,

      Merci pour votre visite et d’avoir pris le temps d’enter dans un autre monde.
      Pour moi l’hypnose est une méthode plutôt mentale. L’auteur je pense parle de quelque chose qui se passe au nouveau du coeur. Pour accéder à cet espace coeur, il est nécessaire de fiare un peu le vide et de netttoyer.

      Je vous invite à lire les autres articles du blog qui vous donneront un peu de baume au coeur, et bientôt un article plus corporel va être publié qui sera peut-être une ouverture pour vous par rapport à votre domaine de prédilection.

      A bientôt

      Emmanuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge